Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Chez Jeannette Fleurs

Poussez la porte et entrez donc dans le blog culturel de Liliane Langellier. Plus de 1.400 articles.

Un long, si long après-midi d'Inga Vesper... Un polar glaçant dans un été torride...


« Hier, j'ai embrassé mon mari pour la dernière fois. Il ne le sait pas, bien sûr. Pas encore ».

Fin des années 50.

Quartier résidentiel de Sunnylakes à Santa Monica. Los Angeles. Californie.

"Santa Monica, la ville la plus ennuyeuse de Californie."

Un vrai tableau de David Hockney.

Des pelouses vertes tirées au cordeau.

Des piscines d'un bleu trop parfait.

Des maisons tout confort moderne.

Des grosses voitures pour les relier aux centres commerciaux.

"Les maisons défilent, toutes identiques, avec leur jolie pelouse, leur jolie clôture et leur façade ornée de fausses pierres."

Et voilà que...

Joyce Haney, 29 ans, diplômée en histoire de l'art, épouse et mère de deux petites filles, Barbara et Lily, disparaît mystérieusement.

Ne laissant derrière elle qu'une cuisine ensanglantée.

"Il y a du sang par terre. Du sang et des essuie-tout et un chiffon froissé imbibé de rouge. Les rayons du soleil traversent les rideaux et dessinent les ombres de marguerites sur le carrelage mural. Il y a du sang dessus aussi, étalé et poisseux, effrayant comme la langue du diable."

Dès que la police est prévenue...

C'est la domestique noire, Ruby Wright, 22 ans, habitant Trebeck Row, dans le quartier black de South Central, qui est, bien sûr, soupçonnée.

Car c'est elle qui a découvert les deux petites filles en larmes et les traces de sang dans la cuisine.

Une coupable idéale.

Elle est employée dans plusieurs maisons chics de la rue.

Et cherche désespérément à gagner cinq cent dollars pour aller à l'université suivre une formation d'enseignante.

Heureusement que...

L'inspecteur Mick Blanke, fraîchement débarqué de la côte Est, ne s'en laisse pas conter.

"Mick saisit ce que Murphy appelle le dossier, trois fines pages tapées à la machine avec quelques notes gribouillées dans les marges. Il pose les pieds sur son bureau, un de ces meubles modernes en bois laminé avec des pieds écartés comme les jambes d'une tapineuse de East Tremont. Classe, bien mieux que son bureau défoncé de Brooklyn qui lui manque plus qu'il n'ose l'admettre. Dos à la fenêtre pour éviter le soleil, il commence à lire."

Le quartier résidentiel de Sunnylakes, c'est un peu  Wysteria Lane dans "Desperate Housewives"...

Et la vie de Ruby, victime du racisme ambiant, s'apparente à celle de Minny Jackson dans "La Couleur des Sentiments" de Kathryn Stockett.

“Maintenant c’est la fin de la ségrégation et ça n’est pas mieux. Les Noirs et les Blancs vivent toujours séparés. Nos maisons sont séparées, nos emplois sont séparés, nos vies sont séparées. Et ce sera toujours comme ça”.

L'inspecteur va mener l'enquête...

Que le lecteur va suivre à travers les voix de trois protagonistes : celles de Joyce Haney, Ruby Wright et Mick Blanke.

Qu'est-ce qui peut bien se cacher derrière la vie trop lisse de la trop blonde Joyce ???

Un bel oiseau en cage qui tient le coup grâce à des pilules magiques et grâce aux réunions du Comité des femmes, une ébauche du mouvement féministe.

Un bel oiseau qui s'ennuie ferme jour après jour, heure après heure.

Dans des après-midis qui s'étirent comme du chewing-gum.

 “Hier, j’ai embrassé mon mari pour la dernière fois. Il ne le sait pas, bien sûr. Pas encore. En réalité, j’ai du mal à y croire moi-même. Pourtant, quand je me suis réveillée ce matin, j’ai su que c’était vrai.”

Des après-midis où, sa seule distraction est d'arroser un énorme pot de géraniums rouges...

Avec un mari de Philadelphie, Frank Haney :

"Il est blond aux yeux bleus et sa mâchoire carrée sent l’ancien quaterback du lycée à plein nez. Une tête d’alarme incendie, songe Mick, un visage que vous avez juste envie de défoncer".

Que cachent vraiment ses voisines :

- Mme Geneviève Crane, qui dirige le Comité des Femmes pour le Progrès de Sunnylake,

- Mme Nancy Ingram, veuve sans enfants, qui travaille à l'agence immobilière locale,

- Mme Laura Kettering, trois jeunes enfants et un mari producteur de cinéma ???

Sans oublier l'étrange Deena Klintz, la serveuse du Old Country Inn.

“La plupart des femmes, ici, se marient en sortant de l’université. Elles deviennent femmes au foyer, elles élèvent leurs enfants et vont à l’église. Et voilà. Personne ne s’intéresse à leurs désirs ou à leurs rêves. Tout le monde se fiche de leurs talents et de leurs opinions.”

Inga Vesper nous brosse là, avec talent, le portrait d'une Amérique à deux vitesses où les bourgeoises blanches meurent d'ennui et où les Noires, victimes de préjugés, doivent se battre pour se faire entendre.

C'est une plongée dans les apparences d'une société soi-disant idéale...

Un vrai polar glacé dans la chaleur étouffante d'une trop longue après-midi d'été californienne.

Un roman social où l'écossaise Inga Vesper dénonce l'american way of life...

Un style drôle, vif, enlevé, avec certains accents du grand Raymond Chandler... 

"C'est incontestablement le livre de l'année 2022" nous a balancé Olivia de Lamberterie dans l'émission Télématin du vendredi 29 avril dernier...

Nous la croyons sur parole.

 

Liliane Langellier

 

  • Éditeur ‏ : ‎ MARTINIERE BL (4 mars 2022)
  • Langue ‏ : ‎ Français
  • Broché ‏ : ‎ 416 pages
  • Prix : 22 € 90

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article