Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Chez Jeannette Fleurs

“Je m'intéresse à tout, je n'y peux rien.” Paul Valéry. Poussez la porte de la boutique : plus de 2.300 articles.

JFK. William Reymond. Autopsie d'un complot...

22 novembre 1963. Le président John F. Kennedy est assassiné dans les rues de Dallas. Quelques heures plus tard, Lee Harvey Oswald, son tueur présumé, est arrêté. Après deux jours d’interrogatoire sans aveux, alors que la police s’apprête à le transférer à la prison du comté, il est abattu à son tour par Jack Ruby, gérant d’une boîte de nuit. Le monde entier est sous le choc. Pour calmer les esprits et étouffer les premières rumeurs impliquant Fidel Castro ou l’Union Soviétique, Lyndon B. Johnson, le nouveau président, crée une commission d’enquête menée par Earl Warren. Après un an de travail, ses conclusions tombent : Lee Harvey Oswald, déséquilibré solitaire sans autre motivation que le crime gratuit, est l’unique assassin de JFK. Dans cet ouvrage devenu culte, William Reymond dissèque le rapport Warren et en dénonce les erreurs et trucages. Utilisant une multitude de documents inédits provenant des archives de la police de Dallas, du FBI, de la CIA, des services secrets cubains, soviétiques et français, il démontre, preuves et photographies jamais publiées à l’appui, que John F. Kennedy a été victime d’un impitoyable complot. Et que l’enquête officielle, émaillée de crimes mystérieux et de disparitions inexpliquées, n’est qu’une gigantesque manipulation destinée à camoufler la vérité. Sans négliger de s’intéresser aux réels commanditaires, William Reymond dévoile aussi pour la première fois le rôle exact joué par les Services français dans le plus célèbre crime du siècle. Fort de toutes ces découvertes, sa conclusion est implacable : le 22 novembre 1963, la plus grande démocratie moderne a été victime d’un coup d’État...

.....................................

Le 22 novembre 1963, John E Kennedy est assassiné à Dallas. Quelques heures plus tard, Lee Harvey Oswald est arrêté. Mais l'unique suspect n'aura jamais le temps de s'expliquer. Abattu par Jack Ruby, Oswald disparaît avec ses secrets.
Quarante ans après, alors que depuis les conclusions du rapport Warren l'histoire officielle a retenu la thèse du tireur solitaire, William Reymond et Billie Sol Estes dévoilent enfin la vérité. Estes, milliardaire ruiné, fut pendant de nombreuses années l'un des financiers de Lyndon Johnson, celui qui devint président à la mort de Kennedy.
Sa position privilégiée lui permet aujourd'hui de décrire pour la première fois les arcanes d'un réseau responsable de l'assassinat de JFK.
Un meurtre dont il connaît les clés et détient les preuves.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article