Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Chez Jeannette Fleurs

Poussez la porte et entrez donc dans le blog culturel de Liliane Langellier. Plus de 1.500 articles.

Affaire Grégory. Quels étaient les secrets de famille des Villemin ?

Oui...

Quels étaient donc ces secrets de famille que les foutus corbeaux n'ont jamais cessé de ressasser jour et nuit au téléphone ???

 

1/ Gaston Villemin, le père d'Albert Villeminle grand-père de Jean-Marie, s'est suicidé en se pendant à une branche d'arbre.

On était en novembre 1942.

Il avait 36 ans.

Mais avant...

Le 21 février 1931....

Jeanne HOLLARD, sa femme, la mère d'Albert Villemin (né le 3 juin 1930), a tué son propre enfant, Étienne, âgé de 4 ans...

L'Est Républicain du 14 mai 1931

Geneanet

"Le 14 mai 1931 Jeanne HOLLARD est condamnée, par la cour criminelle des Vosges, à trois ans de prison pour défaut de soins à enfant.

Elle était enceinte et accouchera en prison en 1932, d'une petite fille, Jeanine.

Elle revient à Herpelmont, avec son enfant, en 1934. Pendant la guerre Gaston est mobilisé, en 1939, et laisse sa femme et ses enfants. Il est fait prisonnier, tombe malade et rentre en 1942.

Trop tard...! Sa femme est partie avec un certain Hans, soldat allemand, venu suppléer à la main d’œuvre auprès des fermières seules. Elle a vendu les bêtes, puis ses affaires, a laissé Yvette et Albert à une amie et elle est partie en emmenant Jeanine avec elle. Albert et Yvette sont d'abord pris en charge par un de leurs oncles paternels, André.

Gaston, bouleversé par le départ de sa femme, se pendra à un frêne dans le petit bois, derrière l'église de La Neuveville devant Lépanges.

Albert Villemin ne s'en remettra jamais... Il sera bourlingué de famille d'accueil en famille d'accueil... et le fameux "corbeau" utilisera souvent ce drame vécu alors qu' il n' était qu'un garçonnet."

Gaston Villemin revenait d'être prisonnier en Allemagne quand il a découvert que sa femme Janine née Hollard était partie avec un soldat allemand.

Il a été reconnu, de ce fait, "mort pour la France".

Albert Villemin, lui, a 12 ans quand son père se pend.

2/ Jacky Villemin, le frère aîné de Jean-Marie, né le 11 octobre 1953, est un bâtard.

Quand Monique Jacob a épousé Albert Villemin, elle était enceinte de Jacky, de père inconnu.

Bien qu'il ait accepté de se marier ainsi, Albert Villemin, lors de ses nombreuses et violentes colères alcoolisées, frappait souvent Jacky.

Pour cette raison, jusqu'à l'âge de 7 ans (1960), il a été élevé par ses grands-parents maternels, Léon et Adeline Jacob.

Il a épousé Liliane Jacquel et s'est rapproché de sa belle famille en s'éloignant des Villemin.

A la mort en couche de Thérèse Jacob, Adeline Jacob a aussi élevé Bernard Laroche (né le 23 mars 1955).

Ils ont été élevés comme deux frères.

3/ En 1954 Albert Villemin a eu la bonne idée de coucher avec la soeur de sa femme, Thérèse Jacob.

Quelques mois plus tard Thérèse Jacob mourra en accouchant de son fils Bernard Laroche.

Les expertises ADN ont démontré que Bernard Laroche n'était pas le fils d'Albert Villemin mais bien celui de Marcel Laroche.

4/ Léon Jacob (né le 1er mai 1896), le beau-père d'Albert Villemin, le mari d'Adeline Gaudel, a commis l'inceste en engrossant sa fille Louisette (née le 21 mai 1935).

De cette union forcée est née une fille Chantal.

 

Cela fait quand même beaucoup pour une seule et même famille.

Mais cela n'excuse en aucun cas les saloperies des corbeaux.

 

Liliane Langellier

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article