Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Chez Jeannette Fleurs

Poussez la porte et entrez donc dans le blog culturel de Liliane Langellier. Plus de 1.500 articles.

Anne Sinclair est née le 15 juillet 1948 à New York...

Anne Sinclair est née le 15 juillet 1948 à New York aux États-Unis. De nationalité franco-américaine, elle a passé les cinq premières années de sa vie aux États-Unis. En 1991, elle a épousé Dominique Strauss-Kahn (ex ministre des Finances, ex député-maire de Sarcelles, ex directeur général du Fonds monétaire international (FMI) et membre du Parti Socialiste). Le couple divorce en mars 2013, elle est désormais en couple avec l’historien Pierre Nora.

 

Elle est la fille de Joseph-Robert Schwartz (change son nom en Sinclair par décret du 3 août 1949) et de Micheline Rosenberg. Ancien résistant, Schwartz fut directeur de Radio-Levant à Beyrouth, puis secrétaire général de la délégation de la France libre au Caire. Proche ami de Pierre Mendès-France, il deviendra directeur général des parfums Élisabeth Arden, directeur technique des parfums Caron, directeur de Revlon International et administrateur de nombreuses sociétés.

Sa mère, Micheline Nanette Rosenberg était la fille de l’un des plus grands marchands d’art et galeristes de l’entre-deux-guerres, Paul Rosenberg. Anne Sinclair est divorcée du journaliste Ivan Levaï, qui lui a donné deux enfants : David et Élie.

 

 

Formation universitaire

Cours Hattemer. Licenciée en droit, diplômée de l’Institut d’études politiques de Paris (filière Politique et Social, 1972).

 

 

Parcours professionnel

Animatrice de « L’homme en questions » (FR3,1973–1976) et de « L’Invité du jeudi » (A2, 1978–1982). Journaliste à Europe 1 de 1973 à 1976.

 

En 1982, elle commence à travailler pour TF1 en tant que présentatrice de l’émission « Les Visiteurs du jour ». Suivent « Édition spéciale » (1983) et « Questions à domicile » avant la consécration avec « 7 sur 7 » (1984–1997).

À partir de 1986, elle est directrice adjointe de l’information de la chaîne, puis directrice générale de TF1 Entreprise, directrice générale de e‑TF1 en 1997, la filiale internet du groupe, en enfin vice-présidente. Elle quitte le groupe TF1 début 2001, à la suite de « désaccords » avec le PDG du groupe, Patrick Le Lay. Elle engage un procès aux prud’hommes et gagne 1,86 millions d’euro.

À partir de 2001, elle tente une excursion hors de la presse et intègre le Groupe Netgem, une start-up spécialisée dans la vente de décodeurs de télévisions numérique.

 

En 2002, sur RTL, elle dirige des entretiens avec de grands patrons. Elle collabore également à l’hebdomadaire Paris Match.

 

Co-anime les soirées électorales de BFMTV des 22 avril et 6 mai, associée à Olivier Mazerolle et Ruth Elkrief, les éditorialistes de la chaîne.

Anime sur France Inter, de 2003 à 2007, l’émission « Libre cours ».

 

Participe, en 2008, à l’émission « Le Grand Journal » sur Canal+, en tant que correspondante aux États-Unis en vue de l’élection présidentielle américaine de 2008.

 

Directrice éditoriale du site français d’actualité, le Huffington Post, lancé le 23 janvier 2012. The Huffington Post est un journal d’information américain publié exclusivement sur Internet et afin d’offrir une réponse « libérale » (au sens anglo-saxon, c’est-à-dire non conservatrice) à d’autres sites conservateurs.

Elle est faite Chevalier de la Légion d’Honneur en 2015.

À partir de septembre 2017, Anne Sinclair tient un billet hebdomadaire dans Le JDD.

 

Parcours militant

Profondément marquée par son engagement à gauche et ses racines juives, elle a parfois laissé ses opinions personnelles prendre le pas sur sa neutralité journalistique ou sa confraternité professionnelle.

Elle a par exemple toujours refusé de recevoir le président du Front national, Jean-Marie Le Pen dans ses émissions.

Elle travaille pour l’ancien premier ministre radical-socialiste Pierre Mendès-France à la direction de son bulletin Le Courrier de la République (1970–1973).

Elle participe au spot officiel de François Mitterrand lors de la campagne officielle de l’élection présidentielle française de 1981.

Elle refuse cependant de diriger la communication de Matignon que lui propose Laurent Fabius en 1983.

D’après Le Monde du 18 janvier 1987, « Au lendemain du premier tour de l’élection de Dreux, qui vit le FN rafler plus de 16% des voix, elle organise une discussion sur le racisme en prenant soin de ne réunir autour d’elle que des antiracistes convaincus, ne permettant aux autres interlocuteurs que de parler en duplex ou encore par le biais d’interventions préenregistrées. Elle reconnaît aujourd’hui que “cela ne fut pas très équilibré” ».

La journaliste Florence Belkacem a raconté comment, en 1995, Anne Sinclair avait demandé son éviction de TF1, car « j’aurais insulté la mémoire du peuple juif ». Motif : lors d’un entretien avec Jean-Marie Le Pen pour son émission « Je suis venu vous dire » en janvier 1995, Florence Belkacem lui avait fait observer une minute de silence en l’honneur du 50ème anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz.

Selon Nicolas Domenach, elle refuse le poste de ministre de la Culture pour succéder à Fleur Pellerin en février 2016.

 

Publications
  • Une année particulière, Fayard, 1982.
  • Deux ou trois choses que je sais d’eux, Grasset, 1997.
  • Caméra subjective, Grasset, 2002.
  • 21 Rue La Boétie, Grasset, 2012.
  • Chronique d’une France blessée, Grasset, 2017.
  • Passé composé, Grasset, 2021.

 

 

Collaborations

Le 11 mai 2017 elle présente ses Chroniques d’une France blessée à l’Hexagon society, à Londres (25 livres l’entrée). The Hexagon society « s’inspire de l’esprit du judaïsme » et bénéficie du soutien de Bernard-Henri Lévy. Elle compte aussi parmi ses partenaires l’Institut français du Royaume-Uni, I24 news ou encore les éditions Grasset.

 

 

Ce qu’elle gagne

Héritière du marchand d’art Paul Rosenberg (représentant de Picasso, Matisse et d’un grand nombre de peintres français), elle possède plusieurs centaines d’œuvres de grande valeur. Sa fortune est difficilement estimable – de plusieurs centaines de millions à quelques milliards d’euros. À titre d’exemple, un tableau de Léger « La femme en rouge et vert » (1914), a été vendu aux enchères, en 2003, pour 22,4 millions de dollars. « L’Odalisque, harmonie bleue » (1937) de Matisse, a été adjugé pour 33,6 millions de dollars en 2007.

Patrimoine immobilier : aux États-Unis, Anne Sinclair a acquis pour 4 millions de dollars, une demeure située au cœur de Washington, dans le quartier de Georgetown (380 mètres carrés incluant cinq chambres, six salles de bains, une piscine et un jardin). À Paris, elle possède un appartement place des Vosges, acheté plus de 4 millions d’euros (une somme réglée comptant) et un autre dans le XVIème arrondissement, acheté pour la somme de 2,59 millions d’euros. Au Maroc, elle a acquis un riad en plein cœur de Marrakech pour un peu moins de 500.000 €.

 

 

Sa nébuleuse
  • Conseil d’administration du Musée Picasso depuis 2010
  • Membre du Club Le Siècle (parrainée par Alain Minc)
  • Membre de la Fondation Saint-Simon
  • Médaille du B’naï B’rith en 1987
  • Membre du Comité d’honneur du cercle Léon Blum
  •  
Manuel Valls

Anne Sinclair a toujours su être au centre des réseaux politiques, notamment ceux de Manuel Valls. Le premier ministre était présent en octobre 2015, avec deux anciens premiers ministres (Jospin, Rocard), lors de la discrète remise de la Légion d’honneur à Anne Sinclair dans le cabinet de l’avocat de la journaliste, Jean Veil. En février 2016, lors du remaniement ministériel, elle refusera même sa proposition de devenir ministre de la Culture au sein de son nouveau gouvernement.

 

Ses fils David et Elie

Ses deux fils David et Elie se sont dirigés vers des responsabilités politiques ; David est depuis 2013 au ministère des Affaires étrangères. Elie, qui a été coordinateur de la campagne de Jean-Paul Huchon en Ile-de-France en 2009–2010 est rédacteur en chef d’Opinion Internationale, un média en ligne spécialisé en géopolitique et droits de l’Homme, et écrit aussi ponctuellement pour le site du Huffington Post.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article