Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Chez Jeannette Fleurs

Poussez la porte pour le blog culturel de Liliane Langellier. Plus de 1.400 articles.

Henri Matisse né le 31 décembre 1869...

Ma route a souvent croisé la sienne...

J'ai eu l'immense honneur de travailler avec Pierre Schneider à L'Express...

Pierre a publié l'ouvrage de référence sur ce peintre.

Que l'on appelle "Le Matisse".

Publié en 1984.

Sans omettre ses 19 articles concernant le peintre dans L'Express.

Pierre m'emmenait souvent déjeuner dans une ravissante trattoria de la Place des Ternes.

Et il me racontait.

Et puis...

En habitant au 4, rue de Braque, Paris 3e...

J'ai vite appris que l'appartement de maître du premier étage appartenait à Pierre Duthuit, le petit-fils de Matisse.

Et qu'il était décoré de nombreuses oeuvres de son grand-père.

Son épouse, Barbara, était américaine.

Et elle m'invitait souvent pour boire un petit verre de vin blanc sous les oeuvres du grand peintre.

A New York au MOMA (Museum Of Modern Art), l'été 1985...

Je suis restée sans voix devant "La danse" de Matisse.

 

 

Je vous offre ci-dessous la meilleure bio que j'ai pu trouver sur l'artiste.

 

 

Né le 31 décembre 1869 et décédé le 3 novembre 1954, Henri Matisse est un artiste français connu pour son utilisation de la couleur et son dessin original et fluide.

 

Matisse était un graveur, un dessinateur et un sculpteur, mais il est plutôt connu en tant que peintre. Matisse est fréquemment considéré, aux côtés de Marcel Duchamp et Picasso, comme l'un des trois artistes qui ont beaucoup contribué à définir l’évolution révolutionnaire dans les arts plastiques durant les premières décennies du 20e siècle, responsable des développements significatifs dans la sculpture et la peinture.

Bien que Matisse ait été d'abord marqué comme un fauve, dans les années 1920 Matisse était de plus en plus reçu comme un défenseur de la tradition classique de la peinture française.

Sa maîtrise de la langue expressive de la couleur et le dessin, affiché dans un corps de travail couvrant plus d'un demi-siècle, lui a valu la reconnaissance de ses pairs en tant que figure de proue de l'art moderne.

Enfance de Matisse

Henri-Émile-Benoît Matisse, né au Cateau-Cambrésis dans le Nord de la France, a grandi à Bohain-en-Vermandois, Picardie, en France, où ses parents tenaient une entreprise de fleurs.

Il a été le premier fils de Matisse. En 1887, il se rendit à Paris pour étudier le droit, il y travailla comme administrateur de la cour.

La mère de Matisse lui apporta du matériel artistique au cours d'une période de convalescence suite à une crise d'appendice.

Début de l'artiste

En 1891, Matisse retourne à Paris pour étudier l'art à l'Académie Julian où il est devenu un élève de William-Adolphe Bouguereau et Gustave Moreau.

Au début, Matisse peint des paysages et des natures mortes dans un style traditionnel flamand. Chardin a été l'un des peintres les plus estimés de Matisse, comme tout étudiant en art, Matisse fait des copies de tableaux de Chardin.

En 1896, Matisse expose cinq tableaux dans le salon de la Société nationale des beaux-arts, et l'État en achète deux.

Rencontre avec John Peter Russell

En 1897 et 1898, Matisse rend visite au peintre John Peter Russell sur l'île Belle Île en Mer au large des côtes de la Bretagne.

Russell a été présenté à l'impressionnisme et à l'œuvre de Van Gogh (qui avait été un bon complice de Russell, mais était totalement inconnue à l'époque). Le style de Matisse a complètement changé, et il dira plus tard « Russell a été mon professeur, et Russell m’a expliqué la théorie des couleurs. »

Le rôle de Gustave Moreau

Le peintre symboliste Gustave Moreau a été le professeur du mouvement fauviste.

Il a fait beaucoup pour l'époque, pour un professeur à l'École des beaux-arts à Paris, Moreau a poussé ses élèves à penser en dehors des lignes de formalité et de suivre leurs visions.

Style et technique

Son goût pour les couleurs vives et expressives est devenu plus présent après avoir migré vers le sud en 1905.

Matisse y a travaillé avec André Derain et a passé du temps sur la Côte d'Azur. Les peintures de cette période sont caractérisées par des formes plates et des lignes avec un souci marqué pour le détail.

Première exposition de ses oeuvres

La première exposition personnelle de Matisse a été présentée à la galerie d'art d'Ambroise Vollard en 1904, sans grand succès.

Première exposition d'oeuvres fauvistes

En 1905, Matisse et un groupe d'artistes maintenant connu sous le nom « des Fauves » exposent ensemble dans une chambre au Salon d'Automne.

Les peintures fauvistes expriment des émotions sauvages, souvent aux couleurs discordantes, sans tenir compte des couleurs naturelles du sujet.

Les peintures ont déplu à un tel point qu’« Un pot de peinture a été jeté à la face du public » par le critique Camille Mauclair. La peinture qui a été la cible d'attaques plus importante a été la Femme au chapeau de Matisse, qui a été acheté par Gertrude et Leo Stein : cela a eu un effet très bénéfique sur Matisse, qui souffrait de démoralisation due à la mauvaise perception de son oeuvre.

En 1907, Apollinaire, en commentant Matisse dans un article paru dans La Falange, a déclaré : « Nous ne sommes pas ici en présence d'un extravagant ou d'un extrémiste : l'art de Matisse est éminemment raisonnable. » Mais l'œuvre de Matisse de l'époque a également rencontré de vives critiques. Sa peinture controversée de 1907 Nu bleu a été brûlée en effigie à l'Armory Show de Chicago en 1913.

Son oeuvre

Après 1906, le déclin du mouvement fauve n'a rien fait pour agir sur la hausse de Matisse, plusieurs de ses plus belles oeuvres ont été créées entre 1906 et 1917, quand Matisse était un membre actif du collectif artistique, même s'il ne s'est pas très bien s'intégrer au groupe, avec son air conservateur et ses habitudes de travail bourgeois.

Matisse avait une longue association avec le collectionneur d'art Sergei Chtchoukine de la Russie. Il a créé l'une de ses oeuvres majeures La danse spécialement pour Chtchoukine dans le cadre d'une commande de deux peintures, la deuxième peinture étant La musique, 1910. Une version antérieure de La danse (1909) est dans la collection du Musée d'art moderne de New York (MOMA).

Vie personnelle de l'artiste

Avec la modèle Caroline Joblau, Matisse eut une fille, Marguerite, née en 1894. En 1898, Matisse épouse Amélie Parayre Noëllie, les deux ont élevé Marguerite ensemble et ont eu deux fils, Jean (né en 1899) et Pierre (né en 1900). Marguerite et Amélie ont souvent servi de modèles à Matisse.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article