Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Chez Jeannette Fleurs

Poussez la porte pour le blog culturel de Liliane Langellier. Plus de 1.350 articles.

16 novembre 1960. Mort de Clark Gable.

L'article de Jean de Baroncelli publié dans Le Monde

du 18 novembre 1960.

Clark Gable est mort mercredi soir à l'hôpital presbytérien de Hollywood des suites d'une crise cardiaque qui l'avait terrassé le 8 novembre. Il était âgé de cinquante-neuf ans. Il venait de tourner, sous la direction de John Huston. " The Misfits " (" les Inadaptés ") avec Marilyn Monroe.

 

Avec sa carrure d'athlète, son bon sourire irrésistible, ses fossettes, ses oreilles décollées, ses yeux.

Se velours et ses cheveux lissés, Clark Gable fut pendant trente ans le type du jeune premier américain qui met les cœurs en émoi Ce grand séducteur ajoutait à toutes ses séductions d'être l'anti-Don Juan. Rien d'inquiétant en lui, rien de diabolique, rien de pervers.

Sa beauté était rassurante, son charme faisait croire au Bon Dieu, était l'homme par excellence, protecteur naturel des demoiselles en perdition, celui dans les bras duquel toutes les spectatrices du monde rêvèrent, un soir, de se blottir. L'âge ne lui avait rien enlevé de son charme. Bien au contraire : ses quelques cheveux blancs, les rides minuscules qui marquaient son visage, ajoutaient encore à sa force et à sa virilité, et par-dessus le marché il avait de l'humour.

Clark Gable fut une des colonnes du grand temple hollywoodien, aujourd'hui écroulé. De New-York-Miami à Autant en emporte le vent, son nom est au générique de quelques-uns des grands succès du Cinéma américain. Il avait, si je suis dire, le talent de son physique, un talent solide comme le roc, fait d'intelligence, d'expérience et de sensibilité. Il jouait avec une extrême économie de moyens, sachant qu'il n'avait qu'à paraître pour attirer la sympathie et pour convaincre. Si sa réputation faisait de lui un monstre sacré, ce monstre sacré était singulièrement apprivoisé.

Le public, qui confond aisément l'homme et l'acteur, l'aimait comme un bon camarade. Il n'avait d'ailleurs presque jamais joué de rôles " méchants ".

Avec Clark Gable, c'est de nouveau un peu de la légende hollywoodienne qui s'en va.

[Né à Cadix (Ohio) - son père était ouvrier dans une entreprise pétrolière - Clark Gable eut des débuts difficiles. Il fut garçon de courses, bûcheron et vendeur de cravates. Il arrive enfin à Hollywood, où il se fait remarquer des producteurs. Mais il doit se cantonner dans des rôles secondaires avant de faire à l'écran, dans The Easiest Way, sa première apparition de Jeune premier. La série de ses succès commence : en moins de trente ans Clark Gable tourne quatre-vingt-dix films, dont New-York - Miami, les Révoltés du Bounty, C'est arrivé ce soir (qui lui vaut en 1934 un Oscar) et surtout Autant en emporte le vent. Sa popularité le désigne d'emblée pour partager la vedette de ce film avec Vivien Leigh. Clark Gable a été marié cinq fois.]

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article