Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Chez Jeannette Fleurs

Poussez la porte et entrez donc dans le blog culturel de Liliane Langellier. Plus de 1.400 articles.

23 septembre 1938. Naissance de Romy Schneider...

Parmi tous les articles qui rendent aujourd'hui hommage à Rosemarie Magdalena Albach dite Romy Schneider...

J'ai choisi celui de France Culture du 14 avril 2012.

Emission "Projection privée" de Michel Ciment à écouter en annexe...

De Sissi aux héroïnes de Sautet, tour à tour pudique et provocante, libre et asservie, déchirée entre son pays d’origine et son pays d’adoption, Romy Schneider incarne, derrière son sourire lumineux, une fragilité qui nous émeut encore.

Pour évoquer la très riche carrière de Romy Schneider (1938-1982), Michel Ciment reçoit le journaliste Jean-Pierre Lavoignat (Romy, 2012), l'écrivain Henry-Jean Servat (Romy la légende, 2011), et Bernard Pascuito, auteur de la biographie La double mort de Romy (2002).

Le mythe Schneider

Romy Schneider a toujours fasciné son public. Pour Henry-Jean Servat, ce phénomène s'explique par la capacité de l'actrice à se réinventer en permanence, en remettant toujours en cause les clichés qui lui étaient accolés. De poupée désincarnée à l'époque de Sissi, elle devient ainsi créature de chair d'une grande sensualité avec La Piscine, pour finalement montrer qu'elle est aussi une tête pensante, à travers les films de Claude Sautet. 

Selon Jean-Pierre Lavoignat, le public a aussi été particulièrement captivé par l'étroite imbrication entre sa vie et les rôles qu'elle a joués, qui reflètent les drames qu'elle a pu éprouver (notamment à la fin de sa vie, marquée par le suicide de son ex-mari Harry Meyen en 1979, et par la mort accidentelle de son fils en 1981). Il estime que le cinéma est donc pour elle moins un exutoire qu'une source supplémentaire de malheurs :

C'est comme si le succès et la reconnaissance, au lieu de la guérir de l'angoisse, nourrissaient cette dernière.

Il est vrai que Romy Schneider a eu une vie tourmentée, notamment contrariée dans ses rapports aux hommes. Et que c'est souvent l'image qui ressort d'elle à l'écran - sauf peut-être dans les films de Sautet, qui la présentent souvent comme une femme sereine, heureuse, tranquille.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article