Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Chez Jeannette Fleurs

“Je m'intéresse à tout, je n'y peux rien.” Paul Valéry. Poussez la porte de la boutique : plus de 1.600 articles.

12 Septembre 1953. Mariage de monsieur Priapisme avec madame Snob : John et Jackie Kennedy

A travers les derniers soubresauts de l'affaire Seznec….

Je m'aperçois que l'humour est une qualité bien mal partagée.

Et que l'on ne peut pas rire de tout avec tout le monde.

C'est pourtant le parti d'en rire qu'ont pris les journalistes Frédéric Lewino et Gwendoline Dos Santos dans leur livre-almanach "C'est arrivé aujourd'hui" publié aux Editions de l'Opportun.

……………………...

Son époux la trompe avec Marilyn ? Elle se venge avec William Holden et Gianni Agnelli.

Le 12 septembre 1953, jour de son mariage, la jeune Jackie Bouvier est encore loin de se douter qu'elle assistera en permanence à Tournez manège !

Elle croit encore à l'amour, à la fidélité et à un avenir radieux. Certes, l'époux qu'elle a choisi a une solide réputation de tombeur, mais, comme la plupart des femmes amoureuses, elle a la certitude de pouvoir le faire marcher droit. Jackie a 23 ans, dans ses veines coule du sang français, anglais et irlandais. Ses parents sont divorcés. Sa mère, Janet Lee, est membre de l'Eglise épiscopalienne, tandis que son père est catholique, tendance alcoolique, joueur et forniqueur. John a 36 ans, son père est également catho, mais lui, tendance affairisme et mafia. Jackie est élégante, racée et un chouïa snob. John est un héros de guerre du Pacifique, il enchaîne les conquêtes à la vitesse d'Usain Bolt. C'est qu'il souffre de priapisme.

Magnétisme

L'union de Jackie et de John est celle de la carpe et du lapin. Les deux familles s'en rendent bien compte. Les seuls à vraiment se féliciter de cette alliance sont le père et le frère de John, Joseph et Robert Kennedy. C'est qu'ils y voient un intérêt supérieur, au-delà du bonheur des deux jeunes gens. Ils comptent sur le mariage de John avec une jeune fille issue de la société huppée de la côte est (le beau-père de Jackie, Hugh Auchincloss, est un richissime agent de change pour aider John dans son ambition présidentielle. Justement, il vient d'être élu au Congrès des Etats-Unis. Mais Jacqueline se révélera d'une piètre aide, c'est qu'elle a horreur des meetings électoraux. De loin, elle préfère la compagnie des chevaux.

John et Jackie se rencontrent en mai 1952, lors d'un dîner chez le journaliste Charles Bartlett, correspondant du Chattanooga Times à Washington. Elle est séduite par cet homme de 35 ans à l'allure juvénile et au magnétisme irrésistible. Lui, ne cherche qu'à accrocher une nouvelle victime à son palmarès. Justement, mademoiselle Bouvier est libre. Elle a rompu deux mois plus tôt des fiançailles avec un autre John : John Husted, Jr., agent de change. Il ne plaisait pas à sa mère, Janet Lee. Il faut dire que ce jeune homme avait le tort d'être un ami de son ex-époux - et père de Jackie -, John Bouvier, alcoolo, joueur et séducteur impénitent. Jackie est donc de nouveau sur le marché des jeunes femmes à épouser. A vrai dire, elle avait déjà croisé John trois plus tôt dans un train en 1949 et il lui avait fait du gringue durant tout le trajet, sans lendemain.

Marivaudage

Chez Bartlett, ils reprennent leur marivaudage. John se penche par-dessus son plat d'asperges pour lui demander un rendez-vous. Elle lui répond d'être sur le point de s'envoler pour l'Europe. Il ne peut pas la suivre car il est en pleine campagne électorale dans le Massachussets pour devenir sénateur. Finalement, ils n'entament une relation que six mois plus tard quand elle revient de son séjour européen. Ils se retrouvent quand leurs deux emplois du temps très remplis le leur permettent. Ils s'aiment. Il lui promet de ne plus aimer qu'elle. Elle le croit.

Ils se fiancent le 23 juin 1953 avant de convoler en justes noces le 12 septembre 1953. C'est le mariage de l'année : huit cents invités pour assister à la cérémonie religieuse célébrée à l'église catholique de St. Mary de Newport (Rhode Island) par l'archevêque en personne. "Vous allez vous promettre fidélité. Est-ce pour toute votre vie ?" demande-t-il . John acquiesce avec l'assurance d'un Cahuzac. Jackie serait aux anges si sa mère n'avait pas interdit au père de Jackie d'assister à la cérémonie. Pire, elle n'a pas pu choisir la robe de mariée d'un créateur parisien qui lui plaisait car, Joseph Kennedy lui a imposé un modèle traditionnel.

Puis, c'est la réception à Hammersmith Farm, domaine du beau-père de Jackie. Plus de 1 200 invités sont conviés. C'est la cohue. Le clan Kennedy a voulu inviter toutes les personnalités politiques et du monde des affaires susceptibles d'aider la carrière de John. Le soir même, le couple passe sa nuit de noces au Waldorf Astoria, faute de place au Sofitel de New-York… La lune de miel se déroule à Acapulco, puis sur la côte californienne. Le jeune ménage s'installe à Washington. Marié, John Kennedy ne tarde pas à reprendre ses habitudes de play-boy pour laisser souffler Jackie… Le galant homme. Au rythme où il enchaîne les maîtresses, c'est de l'abattage. Il loue à l'année une chambre au Carlton de Lille. Dodo la Saumure ne sait plus où dégotter de nouvelles filles… Ce ne sont pas les quelques amants que prend Jackie pour se venger qui pèseront bien lourd. On sait maintenant qu'elle a eu une liaison avec Gianni Agnelli, le patron de Fiat et l'acteur William Holden. Décidément un air de modernité souffle sur la Maison-Blanche.

 

Le mariage des Kennedy.

Le mariage des Kennedy.

Le livre incontournable de Lewino et Dos Santos.

Le livre incontournable de Lewino et Dos Santos.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article