Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Chez Jeannette Fleurs

Poussez la porte et entrez donc dans le blog culturel de Liliane Langellier. Plus de 1.400 articles.

GRACE AND FRANKIE

"Excuse me, have you ever wondered

if Ben and Jerry make more than ice cream together?"

Frankie Bernstein

L’histoire

Grace (Jane Fonda, 80 ans) et Frankie (Lily Tomlin, 78 ans) sont, depuis 40 ans, les épouses septuagénaires de Robert Hanson (Martin Sheen) et de Sol Bernstein (Sam Waterston).

Deux avocats associés de San Diego, spécialisés en divorces.

Robert et Sol invitent à dîner leurs deux femmes, autour d’un plateau de fruits de mer, pour leur annoncer…

Leur annoncer qu’ils les quittent, qu’ils s’aiment depuis 20 ans, et qu’ils vont se marier dès que les divorces seront prononcés.

La terre s’ouvre.

Les certitudes s’effritent.

Le présent vacille et l’avenir se trouble.

Dès le lendemain dimanche, les enfants sont rapidement mis au courant.

Deux filles pour les Hanson : Brianna, PDG nymphomane de « Say Grace », la boîte de produits de beauté montée par sa mère, et Mallory, mariée à un gynécologue et mère de famille nombreuse.

Les filles, démâtées par cette nouvelle, se demandent en bonnes californiennes « Existe-t-il un groupe d’épouses dont les maris deviennent gays à 70 ans ? »

Chez les Bernstein rien ne va plus non plus pour les deux fils adoptés par le couple : Nwabudicke dit « Bud » avocat dans le même cabinet que son père, et Coyote, un professeur non titularisé en pleine désintoxication de drogues et d’alcool.

So jewish, ils demandent « Est-ce qu’il y a un psy qui va venir nous assister comme lorsque nous avons perdu notre chien ? »

Et oui Grace and Frankie, c’est l’humour juif newyorkais à tous les étages.

Car les Bernstein sont juifs. Et les Hanson sont catholiques.

Tout, mais tout les oppose.

Les uns sont exubérants et chaleureux, les autres sont de froids WASP (White Anglo Saxon Protestant) catholiques.

Chacun va vivre cette rupture de vie avec ses propres affects.

Le lieu

Et les deux épouses -qui ne s'aimaient guère" vont se retrouver à « La maison de la plage » que les deux couples ont achetée ensemble.

C’est une grande maison fabuleuse sur Broad Beach Road à Malibu.

Une maison avec quatre chambres, quatre salles de bains, un jardin ouvert sur la plage, une piscine et un atelier d'artiste...

La majeure partie de la série a été tournée à San Diego, à Anaheim et à Malibu. Avec une incursion à Santa Fe pour la quatrième saison.

A chaque fin d'épisode, la musique est juste...revigorante !

Les personnages

Grace, ancienne PDG de Say Grace, est froide, toujours tirée à quatre épingles, limite anorexique mais consomme beaucoup trop de Martini cocktails.

Frankie est une hippie attardée, star du New Age. Entre marijuana, thé au peyotl et cours de dessin pour les anciens prisonniers en réhabilitation.Qui téléphone régulièrement à Joanne son subconscient pour les questions vitales.

L’une et l’autre vont d’abord devoir se supporter avant de s’aimer vraiment.

Même si leur premier cocktail : relaxants musculaires et thé au peyotl les rapproche dans leur misère.

Quant aux hommes...

Sol parle trop, beaucoup trop, il ne contrôle rien et a bien du mal à se séparer définitivement de Frankie.

Robert est tellement propre sur lui, physiquement et mentalement, ce qui ne l'empêche pas d'être un jaloux chronique.

Oui, il y a comme quelque chose des Chroniques de San Francisco d'Armistead Maupin dans les personnages de cette série.

Le succès de la série

La première saison est sortie le 8 mai 2015.

Les trois autres saisons (6 mai 2016, 24 mars 2017 et 19 janvier 2018) ont rapidement suivi.

Après un début mitigé, la série va être un vrai succès très attendue pour sa quatrième saison.

La réalisatrice, Marta Kauffman (avec Howard J. Morris), avait participé à « Friends ».

Les deux actrices, Fonda et Tomlin, n’avaient plus joué ensemble depuis « From nine to five » (Comment se débarasser de son patron, 1980) et c’est un véritable succès.

Tout les oppose mais les mêmes réalités les rapprochent : la vieillesse et ses faiblesses (elles ont 70 ans), la nouvelle solitude, les enfants et les petits enfants…

Grace est « straight » dur et mince.

Frankie est ronde, onctueuse et bordélique.

L’une est coincée quand l’autre est déjantée.

C’est le choc classique de deux mondes en Californie.

On rit, on pleure, mais on rit plus qu’on ne pleure.

Ces deux femmes vieillissantes ont une vue hilarante sur leur quotidien. La vie sexuelle à recommencer, les corps qui vous lâchent, la société qui vous ignore...

"Whatever Mary Jane you work at McDonalds" nous mime Grace.

Alors quand elles décident de commercialiser un lubrifiant pour les seniors (bio et à base d’ignames, uniquement) et un vibromasseur léger pour éviter les arthroses des mains, elles font un carton mais c’est le total délire.

C’est une critique pleine d’humour de la société californienne.

Et des misères non consenties de la vieillesse.

De la vieillesse que combattent ces riches « bitches », affalées sur leur plage privée de Malibu, buvant un ultime Martini on the rocks (avec deux olives, please) avant de mourir d’ennui.

Ce qui ne risque pas d’arriver à ceux qui vont regarder « Grace and Frankie ».

Du premier épisode "La fin" (The end) au tout dernier « Notre maison » pas un seul moment de lassitude, pas une seule longueur,…

C'est drôle, très drôle, jamais vulgaire quel que soit le sujet abordé.

Alors...

Alors, Netflix, après avoir dépassé ses 100 millions de membres (dont 1,7 millions en France) a encore fait un carton.

Well done !

Liliane Langellier

 

GRACE AND FRANKIE
La maison sur Malibu

La maison sur Malibu

La maison de plage

La maison de plage

La maison de plage

La maison de plage

La maison de plage

La maison de plage

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article